Insomnie pendant la grossesse, que faire ? - dormeur
Insomnie pendant la grossesse

Insomnie pendant la grossesse, que faire ?

Être victime d’insomnie pendant la grossesse n’est pas une très grande surprise. Le foetus est en plein développement et tout phénomène de stress ou de doute sera moins bien supporté par la maman. L’insomnie peut avoir plusieurs origines, psychiques ou physiques, et certaines femmes seront plus atteintes que d’autres.
En lien avec les hormones liées à la grossesse et les modifications morphologiques et psychologiques, les troubles du sommeil sont très répandus chez la femme enceinte. Cependant,  les femmes enceintes ainsi que leur bébé ont besoin d’un sommeil réparateur afin que la grossesse se passe le mieux possible. Voyons dans cet article comment les insomnies surviennent lors de la grossesse et quelles sont les meilleures méthodes pour tenter de réduire ces difficultés à dormir.

Les insomnies sont plus fréquentes pendant la grossesse

Lorsque l’on est enceinte, les troubles du sommeil peuvent être nombreux et une multitude de facteurs peut en être la cause… Voici les causes principales qui vous empêchent de dormir ou qui vous réveillent la nuit si vous êtes enceinte :

  • Les hormones : Des niveaux élevés d’oestrogène et de progestérone favorisent l’insomnie et affectent également le rapport cortisol/mélatonie, deux hormones qui interviennent directement sur les cycles du sommeil. La libération de prolactine, qui prépare une femme enceinte à allaiter et donc à se réveiller la nuit pour nourrir son bébé, entraîne une fragmentation du sommeil en fin de grossesse.
  • Les douleurs à l’estomac : Les remontées acides et les reflux gastro-oesophagien touchent plus de 75% des femmes enceintes au cours de la grossesse et sont logiquement favorisés en position allongée.
  • Le syndrome des jambes sans repos : Il touche plus de 20% des femmes enceintes au troisième trimestre et se manifeste le plus souvent par des crampes ou des mouvements incontrôlés des jambes.
  • L’envie fréquente d’uriner : Causée par l’utérus qui appuie de plus en plus sur la vessie au long de la grossesse
  • Le stress : La perspective de devenir mère, les inquiétudes et les peurs qui peuvent découler de l’accouchement. Les cauchemars sont aussi souvent l’expression d’une restructuration psychologique lorsqu’une femme est enceinte. Les angoisses s’atténuent le plus souvent après l’accouchement ou quelques semaines après.

 

Quels sont les réflexes à adopter pour mieux dormir ?

Le plus souvent, les troubles du sommeil surviennent lors de la prise de poids due à la grossesse. Si possible, il est important de contrôler sa prise de poids afin qu’elle soit raisonnable et régulière au cours de la grossesse. Une forte prise de poids rapide semble engendrer des problèmes pour dormir. Évitez également d’utiliser les écrans avant le coucher.

La lumière bleue qu’ils diffusent retarde la sécrétion de mélanine, l’hormone du sommeil. Évitez de consommer des boissons ou aliments énergisants à partir 14h. Vous pouvez éventuellement tenter de faire une sieste (maximum 20 minutes) dans l’après midi pour vous détendre. En cas de reflux gastro-oesophagien, surélevez votre oreiller et votre dos la nuit.

Quels exercices physiques pour réduire son insomnie pendant la grossesse ?

Il est bien évidemment conseillé de pratiquer une activité physique raisonnable et adaptée à la grossesse. La marche par exemple, est un très bon exercice pour dépenser son énergie sans risque. Elle est également conseillée en cas de maux de dos, bien connus lors de la grossesse. Le yoga prénatal est une très bonne solution pour pour solliciter l’organisme.

Il entraîne une bonne fatigue et favorise un endormissement plus rapide et des nuits plus réparatrices pour la femme enceinte. Si vous avez besoin de vous relaxer psychologiquement, l’hypnose, la sophrologie ou encore la méditation sont de très bons moyens de calmer son esprit et de se sentir plus détendue.

Articles complémentaires

Découvrir le yoga aérien et ses bienfaits

Paralysie du sommeil : explications et traitements

Je souffre de crises d’anxiété, que dois-je faire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ebook-dormeur
blog-sidebar-couverture
blog-sidebar-soins-naturels
couverture-made-in-france
couverture-solutions-naturelles
couverture-engagement
couverture-accompagnement-quotidien
Panier