Paralysie du sommeil : Symptômes, Causes et Traitements

Ecrit par Nicolas Marquis, Fondateur de dormeur.co
Découvrir la genèse de dormeur.co

Paralysie du sommeil

Paralysie du sommeil : symptômes et traitements

La paralysie du sommeil est une affection qui touche environ 14 millions de personnes dans le monde. Elle est due à une détérioration de la conduction nerveuse pendant le sommeil, entraînant une paralysie temporaire des muscles. Cette affection est souvent anodine, mais elle peut être traitée avec succès. Elle se traduit par une difficulté à bouger au réveil, généralement en position assise. Certains mouvements sont possibles, mais sont difficiles et lents… Voici dans cet article, quelques explications et traitements naturels pour diminuer ce trouble du sommeil.

 

Qu’est-ce que la paralysie du sommeil ?

La paralysie du sommeil, aussi appelée somnolence diurne, se manifeste par une période d’immobilité au cours de laquelle on se sent totalement éveillé. La personne peut alors être capable de penser clairement et de réagir à différentes stimulations.

Mais, dès que la personne essaye de se lever, elle se retrouve totalement paralysée et incapable de bouger. C’est ce que l’on appelle un « blocage somnambulique ». Ce trouble est dû à une diminution de la motricité spontanée du corps pendant le sommeil. Il se caractérise par une perte de la conscience des mouvements. Les troubles du sommeil peuvent souvent être dus à des causes physiques comme des problèmes de santé ou une perte de poids trop importante. Mais ils peuvent aussi être dus à des causes psychologiques.

 

Découvrez les causes de la paralysie du sommeil et comment y faire face

La paralysie du sommeil affecte entre 10 % et 15 % de la population mondiale, avec une prévalence plus élevée chez les individus de plus de 50 ans, touchant 5 % à 10 % d’entre eux. Bien que seulement quelques personnes atteintes de cette affection comprennent la cause sous-jacente de leur paralysie du sommeil, plusieurs facteurs peuvent y contribuer.

Parmi les causes fréquemment associées à la paralysie du sommeil, on retrouve le diabète, l’hypertension, l’infarctus du myocarde, les maladies pulmonaires, la narcolepsie et l’épilepsie. Cependant, certains médicaments, tels que les antidépresseurs, les traitements contre l’asthme et les somnifères, peuvent également provoquer cette affection.

Il est essentiel de comprendre les causes potentielles de la paralysie du sommeil pour adopter des stratégies efficaces visant à prévenir et à gérer ce trouble du sommeil. C’est ce que nous allons voir plus un peu plus loin dans cet article.

 

Paralysie du sommeil symptômes ?

Elle se caractérise par une incapacité temporaire à bouger ou à parler lors du passage entre l’éveil et le sommeil, ou vice versa. Les symptômes de la paralysie du sommeil peuvent varier d’une personne à l’autre, mais certaines expériences sont couramment rapportées par ceux qui en souffrent.

Une incapacité à bouger

Tout d’abord, l’incapacité à bouger est un symptôme principal de la paralysie du sommeil. Les personnes touchées peuvent se sentir complètement paralysées, incapables de bouger leurs membres, leur tête ou même leurs yeux. Cette sensation peut durer de quelques secondes à plusieurs minutes, créant un sentiment de panique et d’impuissance chez la personne affectée.

Des hallucinations

Ensuite, les hallucinations sont un autre symptôme courant de la paralysie du sommeil. Les personnes en proie à ce phénomène peuvent voir, entendre ou sentir des choses qui ne sont pas réellement présentes. Ces hallucinations peuvent être terrifiantes et prendre la forme de figures menaçantes, de bruits étranges ou de sensations de toucher inexpliquées.  Mais ne vous en faites pas, ces expériences sont le résultat de l’esprit qui se trouve encore en partie dans un état de sommeil, et non d’une réelle menace.

La sensation d’étouffement

La sensation d’étouffement est également fréquemment rapportée lors de la paralysie du sommeil. Les personnes touchées peuvent avoir l’impression qu’elles ne peuvent pas respirer, ce qui peut entraîner une panique supplémentaire. Cette sensation est généralement due à une respiration superficielle ou à un sentiment d’oppression thoracique, et non à un réel manque d’oxygène.

L’anxiété et la peur comme symptômes dans la paralysie du sommeil

L’anxiété et la peur sont aussi des symptômes courants de la paralysie du sommeil. Comme il est tout à fait normal de se sentir effrayé ou anxieux lorsqu’on est confronté à une situation inhabituelle et terrifiante, ces émotions peuvent être exacerbées par l’incapacité à bouger ou à s’échapper de la situation. De plus, la peur de ces expériences peut de plus contribuer à la survenue de futurs épisodes de paralysie du sommeil.

Un trouble du sommeil

La paralysie du sommeil peut être un symptôme d’autres troubles du sommeil, tels que la narcolepsie ou l’apnée du sommeil. Si vous souffrez régulièrement de paralysie du sommeil, allez voir votre médecin qui saura vous conseiller sur les mesures à prendre ou vous proposer un traitement approprié.

En comprenant les symptômes de la paralysie du sommeil et en adoptant des habitudes de sommeil saines, il est possible de réduire la fréquence et l’intensité de ces expériences troublantes.

 

Adopter des stratégies réconfortantes et rassurantes

Traitement paralysie du sommeil

Lorsque vous êtes confronté à la paralysie du sommeil, il est primordial de garder votre calme et d’agir avec sérénité pour éviter d’aggraver la situation. Au lieu de résister à cette paralysie, acceptez-la mentalement, en vous convaincant qu’elle est temporaire et qu’elle finira par disparaître.

Concentrez-vous sur votre respiration, en la ralentissant et en la régulant pour favoriser la relaxation. En parallèle, essayez de diriger votre esprit vers des pensées agréables et apaisantes pour encourager un retour rapide au sommeil.

La peur de la paralysie du sommeil peut engendrer du stress et de l’anxiété, affectant ainsi la qualité de votre sommeil les nuits suivantes. Pour prévenir cela, veillez à créer un environnement propice au sommeil en vous préparant à la nuit de manière détendue et avec l’esprit apaisé. Adoptez des rituels de relaxation, tels que la méditation ou la lecture, pour faciliter votre transition vers le sommeil.

En mettant en pratique ces conseils, vous serez mieux armé pour faire face à la paralysie du sommeil et améliorer votre confort nocturne.

 

Existe-t-il un traitement pour la stopper ou en guérir ?

La paralysie du sommeil, bien que souvent bénigne et occasionnelle, peut résulter de facteurs tels que le stress, les émotions intenses ou la fatigue accrue. Dans la plupart des cas, il n’y a pas de traitement spécifique pour cette condition. Toutefois, vous pouvez adopter des stratégies pour prévenir ce trouble du sommeil en gérant efficacement votre stress et votre anxiété.

 

7 stratégies pour atténuer les effets de la paralysie du sommeil ?

1 – Maintenir une bonne hygiène de sommeil

Cela inclut des horaires de sommeil réguliers, un environnement de sommeil confortable, éviter les stimulants avant le coucher, et éviter les activités stimulantes dans la chambre à coucher.

2 – Gérer le stress

Les épisodes de paralysie du sommeil peuvent être déclenchés par le stress, donc il est important de gérer le stress de manière efficace.

>>> Comment réduire son stress avec des méthodes naturelles ?

3 – Traiter les troubles du sommeil

Certaines personnes atteintes de paralysie du sommeil ont également des troubles du sommeil sous-jacents, comme l’apnée du sommeil. Le traitement de ces troubles peut aider à réduire les épisodes de paralysie du sommeil.

4 – Éviter certaines positions de sommeil

Certaines positions de sommeil peuvent augmenter la probabilité de paralysie du sommeil. Éviter de dormir sur le dos peut aider à réduire les épisodes.

5 – Réaliser des techniques de relaxation

La relaxation avant le coucher peut aider à réduire le stress et l’anxiété qui peuvent déclencher des épisodes de paralysie du sommeil.

>>> Respiration 4-7-8 : La méthode pour s’endormir en 60 secondes

6 – Utiliser des huiles essentielles au moment du coucher.

En choisissant des essences aux vertus relaxantes et apaisantes, vous créez un environnement propice à un sommeil réparateur et exempt de paralysie nocturne.

>>> Huile de massage BIO Relaxation; 200ML

7 – Adoptez la couverture lestée

Les couvertures lestées constituent aussi une option intéressante pour surmonter les troubles du sommeil. Leur poids spécifique procure une sensation de sécurité et de confort, facilitant ainsi l’endormissement et un réveil plus reposant.

>>> Découvrez nos couvertures lestées dormeur®

 

Articles complémentaires

Écrit par Nicolas Marquis, Fondateur de dormeur.co
Découvrir la genèse de dormeur.co

En décembre 2013, un burn-out inattendu a bouleversé ma vie. Perdu dans le tourbillon du quotidien, j'ai fini par craquer. Face à cette détresse, j'ai cherché des solutions, d'abord médicamenteuses, puis naturelles. C'est ainsi que j'ai découvert la couverture lestée, une révélation qui m'a aidé à retrouver un sommeil paisible et une sérénité perdue.
Cette expérience a été le catalyseur de mon projet : créer dormeur®, une marque française dédiée à offrir des solutions naturelles pour améliorer le sommeil. Mon objectif ? Aider ceux qui, comme j'ai pu l'être, cherchent à retrouver bien-être et joie de vivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ebook-dormeur
couverture-made-in-france
couverture-solutions-naturelles
couverture-engagement
couverture-accompagnement-quotidien
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Panier