Paralysie du sommeil : explications et traitements
Paralysie du sommeil

Paralysie du sommeil : explications et traitements

La paralysie du sommeil est une affection qui touche environ 14 millions de personnes dans le monde. Elle est due à une détérioration de la conduction nerveuse pendant le sommeil, entraînant une paralysie temporaire des muscles. Cette affection est souvent anodine, mais elle peut être traitée avec succès. Elle se traduit par une difficulté à bouger au réveil, généralement en position assise. Certains mouvements sont possibles mais sont difficiles et lents… Voici dans cet article, quelques explications et traitements naturels pour diminuer ce trouble du sommeil.

Qu’est-ce que la paralysie du sommeil ?

La paralysie du sommeil, aussi appelée somnolence diurne ou dormite, se manifeste par une période d’immobilité au cours de laquelle on se sent totalement éveillé. La personne peut alors être capable de penser clairement et de réagir à différentes stimulations. Mais, dès que la personne essaye de se lever, elle se retrouve totalement paralysée et incapable de bouger. C’est ce que l’on appelle un « blocage somnambulique ». Ce trouble est dû à une diminution de la motricité spontanée du corps pendant le sommeil. Il se caractérise par une perte de la conscience des mouvements. Les troubles du sommeil peuvent souvent être dus à des causes physiques comme des problèmes de santé ou une perte de poids trop importante. Mais ils peuvent aussi être dus à des causes psychologiques.

Quels sont les causes ?

La paralysie du sommeil n’affecte que 10 % à 15 % de la population mondiale, mais cette affection touche 5 à 10 % des personnes de plus de 50 ans. Seulement quelques rares personnes atteintes de ce trouble connaissent la cause de leur paralysie du sommeil. Néanmoins, elle est souvent associée au diabète, à l’hypertension, un infarctus du myocarde, une maladie pulmonaire, la narcolepsie et l’épilepsie, mais il peut également être causé par des médicaments, comme les antidépresseurs ou les médicaments contre l’asthme et les somnifères.

Comment la reconnaître ?

La paralysie du sommeil est une affection caractérisée par l’immobilité totale pendant le sommeil, qui survient à certains moments. Elle peut se produire pendant le sommeil lent léger, le sommeil lent profond et le sommeil paradoxal. À ces moments, la personne est incapable de se réveiller ou de se déplacer de son lit. Elle a parfois une respiration sifflante et son cœur peut battre très lentement et ne battre que de quelques pulsations à la minute. Elle peut également avoir de la difficulté à parler. La personne peut aussi avoir d’autres symptômes tels que des contractions musculaires et un épisode cataleptique.

Comment réagir ?

Traitement paralysie du sommeil

Quelle que soit la cause à votre paralysie du sommeil, il est important de ne pas paniquer et de réagir rapidement afin de ne pas aggraver la situation. En effet, il est conseillé de ne pas lutter contre la paralysie, de l’accepter psychologiquement et de se dire qu’elle va s’atténuer… Il est important de respirer le plus lentement possible et de tenter de penser à des choses agréables pour tenter de se rendormir. Cette peur de la paralysie peut entraîner du stress et de l’appréhension pour les nuits à venir… Mettez tout en oeuvre pour que vous vous couchiez dans de bonnes conditions, détendu et l’esprit libéré.

Vers quel traitement se tourner ?

La paralysie du sommeil est le plus souvent un trouble sans gravité et ponctuel suite à un évènement stressant, une émotion, une fatigue intense… Il n’existe donc pas de traitement spécifique pour atténuer cette affection. Cependant, pour éviter ce genre de trouble du sommeil, il est conseillé de savoir gérer son stress et et son anxiété. Vous pouvez par exemple vous tourner vers des produits naturels à base d’huiles essentielles à utiliser au coucher pour garantir un sommeil serein. Les couvertures lestées sont également efficaces face aux troubles du sommeil, elles permettent de s’endormir plus rapidement et de se réveiller plus reposé. Si la paralysie devient fréquente, il est toutefois conseillé de consulter un médecin…

Articles complémentaires

Je bâille tout le temps, quelles sont les causes et comment traiter le bâillement excessif ?

Je fais des crises d’anxiété, que faire ?

Quels sont les signes du burn out, comment les prévenir et les traiter ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ebook-dormeur
blog-sidebar-couverture
blog-sidebar-soins-naturels
couverture-made-in-france
couverture-solutions-naturelles
couverture-engagement
couverture-accompagnement-quotidien
Panier